Armand, 62 ans, a reçu un coup de poing à l’œil gauche de Philippe au Makro pour avoir monopolisé les deux machines à pain.

Le sexagénaire est un habitué du Makro. Mais depuis le 13 août 2018, il est impossible pour Armand de retourner dans son magasin favori pour aller faire ses courses. Ce jour-là, Armand, en compagnie de son épouse, fait ses courses habituelles. Dans le rayon boulangerie, le couple se poste devant une machine à pain pour couper plusieurs pains. Philippe, lui, est également au Makro de Lodelinsart avec sa fille. Ce dernier se rend également au rayon boulangerie pour couper un cramique. Mais les deux machines mises à disposition des clients sont occupées. Philippe attend patiemment derrière une dame, mais lorsque cette dernière a terminé, Armand passe devant et monopolise la seconde machine, ce qui déplaît fortement à Philippe.

Une vive discussion entre les deux hommes s’engage. Alors que les esprits se calment, Philippe revient sur ses pas et assène un violent coup de poing à l’œil gauche d’Armand. Ce dernier saigne abondamment de l’œil et est soigné par le personnel du magasin. Philippe se dirige vers les caisses pour payer ses courses.

Selon Philippe, les deux hommes se sont empoignés, mais il n’a jamais frappé la victime. Interrogé, un des boulangers confirme avoir vu un coup de poing. Encore aujourd’hui, Armand a des problèmes de vues. Le ministère public a requis une peine de 10 mois de prison avec sursis. Jugement le 15 juin.