Les pions se mettent en place peu à peu pour les élections communales de 2024. DéFi, le parti amarante aux origines bruxelloises, compte bien peser dans les urnes à Châtelet : le président François De Smet était en déplacement à Châtelet pour annoncer une recrute de taille... Daniel Soudant, ex-chef de file MR et ex-président de la section locale qui avait mis fin à ses fonctions en juillet dernier, quitte le Mouvement Réformateur et siégera désormais comme conseiller communal indépendant, sous la bannière DéFi.

"Je suis un libéral authentique. Si certains ont mal à leur parti, moi j'ai très mal à mon libéralisme. J'ai donc longuement réfléchi et aujourd'hui, pour moi, le seul parti qui représente le solidarisme qui m'est cher, c'est DéFi", commente Daniel Soudant. Il travaillera désormais en duo avec Rosario Gagliano, conseiller communal DéFi et président du parti pour le Hainaut, qui se réjouit de la nouvelle: "nous serons désormais deux pour mener une opposition constructive au sein du conseil communal. Son arrivée est un signal fort, un vrai coup de boost pour nos actions et notre développement."

"Au-delà de son poids politique, son expertise et son expérience seront précieuses", a indiqué François De Smet par voie de communiqué, avant de faire un appel du pied: "Je voudrais aussi, avec cette nouvelle arrivée, lancer un message aux orphelins du libéralisme social [...] il existe une alternative, et cette alternative s'appelle DéFi."

Du côté de la section locale du MR, on ne s'inquiète pas, mais on note: "il n'a pas eu l'élégance de nous prévenir, j'apprends son départ dans la presse. Mais ce n'est pas une grande surprise pour nous, et son départ ne freine pas nos projets et notre motivation", explique Tatiana Gabrielli, la nouvelle cheffe de groupe MR. "Nous venons d'avoir un nouveau conseiller communal ainsi qu'un conseiller de l'action sociale. Nous allons continuer nos actions pour les citoyens."