En 2007, Frédéric a déjà été condamné pour des coups et blessures et harcèlement sur sa compagne. Le 8 juin dernier, le tribunal correctionnel de Charleroi l'a, de nouveau, condamné à 4 ans de prison ferme avec arrestation immédiate pour deux scènes de coups et blessures sur Déborah, son ex-compagne.

Le 24 juin 2019, Frédéric a employé un marteau pour frapper Déborah. Frédéric a justifié son geste par des insultes proférées par Déborah, ce que conteste la victime. Le 15 août, soit quelques semaines après la première scène de violence, Frédéric s'est emparé cette fois-là de la barre de rideau de douche pour frapper Déborah. L'homme est également poursuivi pour avoir envoyé plusieurs messages insultants. «Tu n'as pas reçu assez de coups sur ta gueule, tu n'es qu'une toxicomane, etc.»

Frédéric a formé opposition au jugement prononcé en juin dernier, espérant obtenir une nouvelle chance de la justice. Mais la substitute Dutrifoy s’est opposé à une quelconque mesure de faveur, en requérant la confirmation de la peine prononcée.

Ce lundi, le tribunal correctionnel a accordé une réduction de peine à trois ans de prison ferme à Frédéric, tout en ordonnant son arrestation immédiate.