Depuis le 9 juin, il est à nouveau possible de s'installer à l'intérieur des établissements Horeca suivant des conditions à respecter scrupuleusement. Outre la distanciation sociale ou encore le port du masque pour les déplacements à l'intérieur, il est impératif de veiller à la qualité de l'air. Pour ce faire, des détecteurs de CO2 sont nécessaires.

A Courcelles, les autorités communales, via le Comité des fêtes, ont décidé de fournir à tous les établissements horeca le précieux détecteur.

En matière de qualité de l'air, la norme cible est de 900 ppm – partie par million- CO2. Entre 900 ppm et 1200 ppm l'exploitant doit disposer d'un plan d'action pour garantir des mesures compensatoires de ventilation ou de purification de l'air. Au-dessus de 1200 ppm l'établissement doit immédiatement fermer. "Même si les restaurateurs sont heureux de l’extension de l’horaire jusqu’à 23h30, une nouvelle exigence du Comité de concertation du 4 juin dernier, vient encore s'ajouter. Dans le cadre de la relance économique,.nous devions faire un geste solidaire pour ne pas encore leur occasionner de frais supplémentaires," explique Joël Hasselin, Echevin du commerce.