Roland était poursuivi pour une scène datant du 27 mars 2019. Ce jour-là, à Courcelles, Roland promenait ses chiens en rue. Édith, une des voisines, profite de l’occasion pour se plaindre auprès du prévenu du comportement de ses toutous. Les chiens de Roland défèquent partout.

Au lieu de prendre note de la remarque d’Édith, Roland réagit de la plus mauvaise des manières en agressant Édith. Il l’insulte et la menace. Il lâche également un peu la laisse de ses chiens, histoire d’impressionner la personne âgée, avant de laisser complètement ses chiens libres d’attaquer la pauvre Édith. Cette dernière subit une morsure au tibia de la part des deux chiens.

Alors qu’une peine de minimum 10 mois de prison ferme était requise contre Roland, déjà connu pour être quelqu’un de violent et jugé par défaut, le tribunal a, lors de son jugement, baissé la peine prononcée contre Roland à 6 mois de prison avec une amende de 800 euros.