La démission du conseiller communal MR Michaël Simons était déjà évoquée depuis quelques jours. Depuis ce lundi, elle est effective et enregistrée.

Elu en 2018, il siégeait comme chef de file au conseil communal aux côtés de Tatiana Gabrielli, Daniel Soudant, le président, et Julien Reintjens. Ce dernier avait même décidé de ne plus s'asseoir sur le même banc suite à des divergences d'opinions.

Au lendemain de la démission, Daniel Soudant avait déjà tourné la page tout en faisant fi des discordes passées. "Nous devons penser à aller de l'avant. Il ne faut pas perdre du temps à revenir sur des histoires qui ne font que causer du tort à tous et qui ne sont en rien constructives. Je pense que chacun fait ses choix en son âme et conscience et il faut faire avec."

Si le président Soudant, maintenant également chef de file a décidé, de mettre le passé de côté c'est qu'il juge que le temps est au travail et non à la polémique. "Étant donné le travail qu'il y a à faire dans une opposition, je ne vais certainement pas perdre mon temps et celui des citoyens dans des disputes de bac à sable. Je compte agir comme un entrepreneur et construire une section locale solide et efficace."

A la vue du bilan actuel, le président-chef de file est le premier à faire remarquer son absence d'actions et d'investissements dans les affaires communales. Une nouvelle dynamique est maintenant là pour regonfler le moral des troupes libérales. "Je suis le premier à juger mon action insuffisante c'est pourquoi j'ai décidé de m'investir comme il se doit afin que le MR de Châtelet puisse apporter un autre point de vue mais surtout être constructif et entendu par la majorité. Je ne veux pas que, sous prétexte que nous sommes de l'opposition nos propositions soient rejetées du revers de la main."

L'homme qui a déjà une certain vécu en politique compte bien entendu sur son expérience mais aussi sur la motivation d'un Comité actif et d'une section des Jeunes MR désireuses d'apprendre le fonctionnement et la gestion d'une commune. "Je constate une grande envie d'aller de l'avant chez les jeunes. Comme je ne compte plus me représenter. Il est évident qu'il ne faudra pas me voir comme un concurrent. J'ai toute mon expérience à mettre au service du MR local. Dans notre travail d'opposition nous seront notamment très attentifs au budget, reflet de la bonne santé d'une commune." 

Le siège du démissionnaire est à présent occupé par Sylvain Nicaise et Julien Reintjens est revenu à s'asseoir au conseil communal.