Charleroi La SPA fait son possible pour rendre meilleure la vie de certains animaux.

Située à Mont-sur-Marchienne, la SPA de Charleroi reste parfois une grande énigme aux yeux des citoyens. On vous explique comment ça se passe !

Tout d’abord, la SPA, c’est quelques employés qui gèrent le lieu tous les jours, mais c’est également de nombreux bénévoles qui offrent un coup de main quelques jours par semaine. La partie la plus importante, c’est l’accueil. Marilyne est une bénévole chargée de prendre les 200 appels téléphoniques quotidiens. Il y a près d’une vingtaine de mouvements par jour, les gens entrent, sortent, adoptent, se renseignent, déposent une plainte, etc. "C’est un travail complexe, il faut un bon moral car on a parfois affaire à des menteurs, etc.", explique Willy Bourmock. Mais il y a aussi des gens bien, sur qui on peut découvrir un grand sourire lorsque qu’ils adoptent un animal.

Il y a également un grand travail administratif, il y a le service d’inspection dont on a parlé plus haut. Les ouvriers également qui donnent à manger, s’occupent des animaux chaque jour, nettoient et rendent le lieu agréable. La SPA, c’est aussi un petit hôpital. Tous les animaux sont contrôlés et soignés par le vétérinaire. Il y a de petites salles d’opération, un espace nettoyage et un espace pour les chats mis en quarantaine afin de vérifier qu’ils n’ont pas de maladie.

Pour les bénévoles, c’est une expérience enrichissante. Certains vont promener les chiens 2 fois par semaine, d’autres soignent les chevaux. Il y a d’ailleurs une prairie où les chevaux vivent en été. Il y a également un endroit pour les chiens, afin de voir comment ils se comportent à l’extérieur de la cage. "Certains chiens sont agressifs dans leur cage mais à l’extérieur, ils sont totalement différents. On fait parfois venir un comportementaliste."

"Que ce soit les bénévoles, les ouvriers ou les employés, ils ont tous un grand cœur." Le but de la SPA est de sauver des animaux de la maltraitance ou de la rue afin de les faire adopter par une famille aimante. La cage de la SPA n’est qu’une étape provisoire avant de leur permettre de vivre pleinement dans une maison.

Si vous souhaitez adopter et sauver un animal, des photos sont sur le site internet de la SPA de Charleroi mais également sur Facebook. Celles-ci sont régulièrement mises à jour. Les entrées et sorties des animaux évoluent très rapidement.

Pour adopter:

On parle souvent des chiens à la SPA, mais d’autres animaux sont également présents et peuvent aussi être adoptés. À la SPA de Charleroi, il y a actuellement 105 chiens, 88 chats (le nombre est élevé vu la période de reproduction des chats), 23 chèvres et moutons, 111 chevaux, oiseaux, poussins… et 21 nacs (serpents, rapaces, etc.). Pour les nacs, ils ne peuvent pas être adoptés, ils sont donc généralement mis dans des parcs animaliers ou dans un centre de revalidation.

Pour adopter un animal, c’est simple. Il faut venir durant les heures d’ouverture de la SPA de Charleroi, soit la personne a déjà vu sur les réseaux sociaux quel animal elle souhaite, soit la personne peut faire un tour pour choisir celui qu’elle souhaite. Il faut ensuite demander à l’accueil s’il est toujours disponible. Avant d’adopter, un essai peut être fait dans les terrains mis à disposition. Si le contact se passe bien, la personne peut repartir avec son animal s’il a une puce électronique. Il y a des frais d’adoption qui couvrent les vaccins et la puce électronique pour les chiens et chats. C’est 140 euros pour un chien, 80 euros pour un chat mâle (avec la castration comprise), 100 euros pour un chat femelle (pour la stérilisation comprise en plus).