La nuit du 31 décembre 2018 a été noire, à Aiseau-Presles. Dany S. a tué deux personnes, Anthoni (20) et Nicolas (18)... et les circonstances sont pires qu'un "simple" accident mortel.

Au volant de sa BMW, Dany S. a été contrôlé par la police locale de Châtelet, plus tôt dans la soirée: il était positif à l'alcool. Mais emmené au commissariat et un retrait de permis plus tard, il a pu sortir. Il a alors repris le volant, pour aller rentrer de plein fouet dans une Citroën contenant une famille. Il allait à des vitesses extrêmes, les premiers rapports parlaient de 150km/h avant qu'il ne perde le contrôle et ne cause un terrible accident. Ses deux amis, avec lui dans la voiture, sont morts sur le coup. Les occupants de la Citroën, un adulte et quatre enfants, s'en sortent mieux, mais à peine : trois enfants devront être hospitalisés, grièvement blessés : commotion, bassin fracturé, mâchoire cassée...

Et L'histoire ne s'arrête pas là, puisque pendant que des gens, dans une Mercedes, s'arrêtent et placent les enfants blessés dans leur voiture le temps que les secours arrivent, Dany S. sort de sa voiture, entre dans la Citroën qu'il vient de percuter et tente de la démarrer pour s'enfuir. Voyant qu'elle ne roule plus, il sort à nouveau et entre cette fois dans la Mercedes - celle avec les enfants. Il démarre en trombe, mais ne va pas bien loin : il perd à nouveau le contrôle, et finit dans le bas-côté quelques mètres plus loin.

© FVH

Dany S., 27 ans aujourd'hui, passait devant le tribunal correctionnel de Charleroi, ce lundi, rapporte La Nouvelle Gazette qui a assisté à l'audience. Le ministère public a requis 4 ans de prison, dont 37 mois ferme : en quatre ans, le jeune conducteur de la BMW avait déjà 10 condamnations pour roulage. Cette nuit-là, il a repris le volant après un retrait de permis, après un contrôle positif à l'alcool. Des analyses complémentaires montreront qu'il avait également consommé de la cocaïne. Il a tenté de voler deux voitures, pour fuir le lieu d'un accident. Il a tué deux personnes - ses amis - et a blessé trois enfants, qu'il a ensuite tenté de kidnapper.

La liste des méfaits est longue. Dany S. reconnaît une partie des faits, notent nos confrères de Sudpresse, mais son avocate rapporte qu'il ne se souvient de rien après le premier passage au commissariat et demande l'acquittement pour trois préventions, dont le délit de fuite et le vol.

Les parties civiles - la famille blessée dans l'accident, les parents d'Anthoni et les parents de Nicolas - réclament réparation : 30.000€ de dommage pour chaque victime tuée. Jugement le 14 décembre.

© FVH