La nuit de la Saint-Sylvestre 2018, la vie de plusieurs familles a basculé dans l’horreur. Vers minuit, Anthoni et Nicolas, 20 et 18 ans, ont perdu la vie dans un tragique accident de la route, rue de Presles à Aiseau. Les deux jeunes se trouvaient dans une BMW conduite par Dany Stroobants, 27 ans, qui a percuté de plein fouet une Citroën avec quatre enfants à son bord…

© FVH

Retrait de permis juste avant l’accident

L’accident aurait-il pu être évité ? Cette question mérite d’être posée puisqu’il s’est avéré que Dany Sroobants avait été contrôlé une heure avant le drame avec 1,66 gr d’alcool par litre de sang. Le conducteur avait même été emmené au commissariat le plus proche pour faire l’objet d’un retrait de permis immédiat de 15 jours. Pourtant, un quart d’heure avant la fatale collision, Dany Stroobants était sorti du poste de police, regagnant son véhicule avec la suite que l’on connaît… 

Les expertises ont montré qu’il roulait à une vitesse comprise entre 80 et 100 km/h. 

Vers 23h40, Dany Stroobants arrive tout droit sur les trois véhicules conduits par les mêmes membres d’une famille. Les deux premiers l’évitent mais la Citroën à bord de laquelle se trouvaient quatre enfants est percutée de plein fouet.

Il tente de prendre la fuite en volant une Mercedes

Immédiatement après le choc frontal, Dany Stroobants avait lâchement abandonné ses deux amis morts et tenté de prendre la fuite en essayant, dans un premier temps, de démarrer la Citroën accidentée. Finalement, le conducteur avait dérobé une Mercedes dans laquelle les enfants blessés avaient été placés... pensait-on en sécurité. Une marche arrière plus tard, la Mercedes terminait sa course dans le fossé.

© FVH

Lors de la précédente audience, Dany Stroobants - qui avait déjà 10 condamnations pour des faits de roulage sur les quatre dernières années - ne s’était pas excusé auprès des familles touchées par le drame. "Je ne me suis pas excusé parce que je me rends compte de la gravité des choses et que ça ne servira à rien. J’aurai beau m’excuser, je serai toujours un monstre, jusqu’à la fin de ma vie !"

Ce lundi, dans une salle d’audience vide, Dany Stroobants a été condamné à 4 ans de prison avec un sursis de 5 ans pour la moitié de la peine pour notamment coups involontaires, homicides involontaires et alcoolémie au volant. Pour le vol simple de la Mercedes, le tribunal l’a condamné à un an de prison avec un sursis de 3 ans. Il faut ajouter six mois ferme pour conduite sans assurance, et 6 mois ferme de plus pour conduite sans permis. 

Soit une peine de six ans en tout, et il ira effectivement en prison - sauf libération préalable - pour une durée de trois ans.