Les deux Gitans sont soupçonnés d’être les auteurs d’une fusillade sur la place du Manège

CHARLEROI La police fédérale a pu identifier les auteurs présumés d’une fusillade, survenue le lundi 23 juillet dernier sur la place du Manège, à Charleroi.

En pleine journée, ces deux individus, connus comme des gens du voyage, n’avaient pas hésité à ouvrir le feu, au risque de blesser des passants. Jupica Hamidovic se trouvait ainsi au café “Le Jacques Bertrand” en compagnie de son fils Junus, âgé d’environ 18 ans. À la vue d’une Audi A6, à bord de laquelle se trouvaient des individus d’origine bosniaque, père et fils se sont levés et ont interpellé ces derniers.

Arrivé à hauteur de la porte conducteur, Junus a sorti une arme de poing et fait feu à trois reprises en direction du véhicule.

Son père, également armé, a lui aussi tiré un projectile vers la voiture. À l’arrivée de la police locale de Charleroi, tant les victimes que les auteurs avaient disparu. Criblée de balles, l’Audi des Bosniaques avait été abandonnée sur place.

La Volvo C70 cabriolet des auteurs, portant la plaque d’immatriculation allemande DO 213 X, avait quant à elle été retrouvée à quelques pas de là.

Les enquêteurs ont fini par identifier les victimes et, par la suite, les deux suspects qui ont été reconnus formellement par leurs cibles. Selon la police fédérale, Junus et Jupica Hamidovic sont “considérés comme dangereux”. Tout renseignement les concernant peut être divulgué via le numéro de téléphone gratuit : 0800/30.300.



© La Dernière Heure 2012