Un riverain a réalisé une série de clichés de la décharge qui interpellent…

MONCEAU Des sacs éventrés qui contiennent des déchets d’amiante, un nuage suspect de poussière dans les airs, un déchargement sans surveil- lance, voilà comment résumer les photos d’un voisin de la décharge de Monceau qui se trouve à proximité de la rue de Trazegnies et de la cité Pastur.

“C’est un problème constaté le 30 novembre dernier” , précise Alain Damay, un administrateur de l’Association de défense de l’environnement de Monceau-Goutroux-Roux (Adem). “Mais cela ne date pas d’hier. Depuis de nombreuses années, la situation a été dénoncée. L’exploitant ne respecte pas les conditions d’exploitation délivrées par la ville en 2008.”

La décharge de Monceau est une décharge de type 2. Elle ne peut pas abriter de déchets dangereux et hautement toxiques, à l’exception de l’amiante et des déchets liés à l’amiante qui sont confinés dans des sacs spéciaux (bigbags) qui possèdent une double paroi. “Il y a un risque pour la population si le sac est déchiré. Un riverain a vu passer un camion. Il a constaté qu’un sac était éventré. Il a demandé à pouvoir visiter la décharge. Il n’a pas pu. Mais sur la vidéo de surveillance, on voit bien que le camion et les déchets ne sont pas contrôlés alors que l’exploitant nous a affirmé que les déchets étaient contrôlés à l’entrée, pendant le déchargement et le recouvrement et après l’opération…”

L’Adem a donc averti la ville, avant de passer directement par la Région wallonne. “Le département de la Police et des contrôles (DPC) s’est rendu sur place le 7 ou le 8 décembre. Mais l’exploitant avait déjà fait le nécessaire pour masquer les preuves.”

La situation est donc préoccupante, d’autant que plus de 2.500 personnes vivent dans une cité à proximité du site. L’Adem organisera une manifestation avec les riverains, au cours du prochain conseil communal, le 19 décembre à 18 h.



© La Dernière Heure 2011