Ce jeudi, plusieurs auteurs de vols chez Colruyt comparaissaient devant de tribunal correctionnel de Charleroi. Parmi ceux-ci Philippe originaire de La Louvière et bénéficiaire du CPAS de Charleroi. Il lui est reproché des vols à hauteur de 1572 euros. Pour cette somme, l'homme a commis plusieurs vols notamment au Colruyt de Dampremy et ce depuis février de cette année. Philippe avait une prédilection pour tout ce qui pouvait se revendre rapidement et sans question. A son tableau de chasse on note des jeux vidéos, des cartouches d'encre, des bouteilles d'alcool, du tabac,... en février il vole même 40 paquets de cigarettes le tout pour se payer les stupéfiants dont il use quotidiennement. Il avoue même avoir consommer à un moment 5 g d'héroïne et 2,5 g de cocaïne par jour.

Dans l'énumération de ces larcins, il lui a été reproché le vol de bouteilles de Jack Daniels ainsi que de JB ce que le prévenu a démenti. La juge a souhaité savoir le pourquoi et c'est à ce moment que Philippe a répondu que "le Jack Daniels se revendait bien mieux que le JB."

Actuellement en prison, Philippe tente de décrocher mais son passé joue contre lui puisque déjà condamné il n'avait pas respecter les conditions fixées par le tribunal. Il a voler à nouveau pour les même raisons et n'aurait entrepris aucunes démarches pour se soigner. Sans domicile connu, le prévenu avait été hébergé chez sa compagne et en serait parti sans laisser de traces ne laissant d'autre choix à la justice qu'un retour à la case prison.

Prenant la parole, son avocat a avancé que "depuis ses 19 ans la vie de Philippe n'est pas rose."

L'homme déjà condamné également à de la prison pour coups et blessures à clôt son audience en exprimant son souhait d'intégrer une structure d'aide thérapeutique et qu'il est prêt à essayer de s'en sortir.

Jugement le15juillet