L’Eden et le Vecteur ont directement embrayé sur la proposition de l’asbl "Ma ville, mes commerces" : pour marquer le coup de la reprise des terrasses, qui se fait en même temps que le début du plan plain air, des propositions artistiques fleuriront partout à Charleroi, de 10 h 30 à 19 heures. Une "Fête du Bruit" pour mettre des couleurs en ville.

"Ce sera décalé, comme on sait bien le faire à Charleroi", précise Fabrice Laurent, directeur de l’Eden. "Une fanfare bidon, une parade Bollywood, des chants en wallon, des concerts, des comédiens et des artistes de rue un peu partout pour égayer la ville et offrir de la culture." D

e quoi encourager les gens à aller en terrasse, puisque les artistes seront à proximité des "grands" lieux comme le Quai 10, la Quille, la Manu ainsi que sur les places Verte et de la Digue (l’épicentre). On promet aussi un final musical explosif avec une surprise de Spagguetta Orghasmmond vers 18 h 30. 

"Le dénominateur commun, c’est l’Horeca, la reprise, le début de la libération. Les propositions artistiques ne dureront pas longtemps pour éviter les attroupements. L’objectif pour ce 8 mai est triple : booster les cafés et restaurants, offrir de la culture à Charleroi - il faut être créatif ces temps-ci - et payer des cachets aux artistes."