Une fausse alerte a causé pas mal de remue-ménage au centre de tri, où un confinement avait été ordonné.

En début d'après-midi, de la poudre blanche a été découverte dans un colis ou une lettre suspecte, au centre de tri de Fleurus, rue du Rabiseau. 

"Apparemment une camionnette postale est revenue, et quand ils l'ont déchargée, quelques envois se sont renversés et un peu de poudre blanche est sortie de l'un d'entre eux", précise le porte-parole des pompiers de la zone de secours Hainaut-Est. "Comme on ne sait pas ce que c'est, on confine les postiers dans leurs véhicules."

La quarantaine a été ordonnée pour le véhicule qui a transporté le colis et 5 personnes travaillant dans le centre de tri, nous informe le bourgmestre Loïc D'Haeyer (PS). Le colis en question vient d'une entreprise d'e-commerce anglaise.

La protection civile a été appelée pour venir inspecter l'envoi suspect. Mais comme elle vient de Crisnée, à côté de Liège, et non plus de Ghlin depuis que la caserne a fermé, sur place les équipes se sont fait attendre. 

Heureusement peu après 15 heures, tout était terminé. "La protection civile a pris le relais, et a estimé que la poudre en question était un colorant quelconque, peut-être alimentaire", explique le porte-parole. L'alerte et le confinement des postiers ont été interrompus, et les pompiers ont pu rentrer à la caserne.