Charleroi L’enseigne construit un complexe expérimental sur 6 000mètres carrés, unique en Belgique. Découvrez tous les détails.

En construction depuis le mois de mars sur une ancienne friche industrielle à Dampremy, le nouveau Decathlon de Charleroi sera beaucoup plus qu’un magasin, l’un des plus grands du réseau avec 5 000mètres carrés : l’enseigne s’est en effet associée à des partenaires sportifs pour créer un complexe polyvalent unique en Belgique. D’abord, Maniak crée une salle de bloc de 1 200mètres carrés, une discipline d’escalade en pleine expansion. Pour ce projet, une campagne de crowdfunding sera lancée dans une dizaine de jours, pour faire connaître cette activité qui représente la forme la plus pure de l’escalade, et mobiliser une communauté. Sur une hauteur de 4 à 5mètres, l’espace offrira 130mètres de parois aux adeptes, avec toutes les difficultés imaginables : "aucune infrastructure n’est aussi généreuse", indique Nicolas Mathieu, l’un des fondateurs de Maniak.

Par ailleurs , Garrincha aménage en toiture des mini terrains de foot en gazon synthétique, pour des rencontres à cinq contre cinq, ainsi que des aires de padel. Trois terrains seront protégés de la pluie : le public disposera de tribunes et d’un restaurant panoramique, le tout accessible par des escaliers et ascenseurs indépendants. Des tournois seront organisés chaque lundi soir à partir de 20 h : un spectacle que découvriront les usagers du petit ring, à quelques mètres !

Sur le site du Cora Châtelineau, un autre Decathlon est en activité depuis 1998. "Nous avons prévu de rénover et remodeler entièrement ce magasin de 4 200mètres carrés dont la superficie sera réduite à 2 600" , explique Stefan Schins, responsable du développement du groupe. L’objectif est de lancer les travaux en février-mars 2020 pour quatre mois, sans fermeture. "On opérera zone par zone, avec des activités la nuit."

© Decathlon

La présence des deux points de vente et l’augmentation de l’offre vont immanquablement renforcer la fréquentation : l’enseigne table sur la venue de 1,5million de clients par an, contre 650 000 actuellement à Châtelineau. S’il est prévu de recruter une soixantaine de collaborateurs dont 30 jobistes pour étoffer les équipes, un nouveau mode d’organisation du travail sera testé, puisque le personnel sera appelé à travailler simultanément sur les deux sites comme il en a exprimé le souhait. "Nous avons en effet associé nos salariés à l’élaboration de l’offre et du fonctionnement en interne" , indique Stefan Schins.

Un fast food carolo débarque dans l’enseigne

Shape n’Go a été développé par un jeune entrepreneur de 21 ans.

Après trois ans de recherche et de développement, Aurélien Luz qui étudie encore à l’ICHEC se prépare à concrétiser son projet de restauration rapide équilibrée et saine, adaptée aux sportifs. Son nom : Shape n’Go.

Pour proposer une gamme de plats chauds personnalisés, il s’est associé la double expertise d’un chef étoilé parisien et d’un diététicien du sport, Damien Pauquet. Dans l’espace de vente de Decathlon, les clients de son "fast good" pourront composer eux-mêmes leur menu, avec un contrôle total sur les quantités et les ingrédients. À eux de sélectionner le type de féculents, de protéines d’origine animale ou végétale et de légumes dans le grammage de leur choix, avec quelque milliers de combinaisons alimentaires possibles. Pour les aider, un outil d’aide nutritionnelle sera mis à leur disposition. Shape n’Go entend privilégier les circuits courts et l’emploi de packagings peu polluants. Les clients auront aussi la possibilité de réchauffer ou emporter un plat en self-service. Dans l’immédiat, le projet va créer une dizaine d’emplois. Si les résultats suivent, ce concept aussi gourmand que génial pourrait s’étendre à d’autres points de vente, en Belgique puis en Europe.

À Charleroi, Decathlon entend encourager le partage et le développement durable : c’est ainsi que 100 des 360 emplacements du parking seront mis en semaine à disposition des navetteurs et covoitureurs. Une station de métro est accessible à proximité. Autre initiative originale : le recours au vélo cargo pour effectuer des livraisons.

Pour fêter l’ouverture dans la semaine précédant Noël, un jogging inaugural a été programmé le dimanche qui suivra l’ouverture, soit le 22 décembre. Départ depuis le magasin de Châtelineau, arrivée à celui de Charleroi où une animation sera assurée avec des activités festives.