Il risque 37 mois de prison.

Le 12 novembre dernier, Amin a écopé d’une peine d’un an de prison pour des coups et blessures sur Patricia, sa compagne et mère de sa petite fille. 

Alors que le tribunal pensait qu’Amin avait enfin compris qu’il ne fallait pas frapper les femmes, le 29 janvier 2020, il a récidivé une nouvelle fois sur Patricia. La pauvre victime a même eu le nez cassé à la suite des coups de son compagnon. 

Amin rejette la faute sur sa femme : "Sur la vie de ma mère, je ne l’ai jamais touchée. Elle se frappe ou se lance contre les murs." 

Ce jeudi, le ministère public a requis une peine de 37 mois de prison, sans s’opposer à un sursis probatoire. Le jugement sera prononcé le 30 avril.