Tous les samedis, des forgerons amateurs proposent des démonstrations et des initiations aux visiteurs du site du Bois du Cazier. Tous s’émerveillent en regardant ces personnes exercées un travail ancestral. "Cette équipe de forgeron, nous a fait une offre "win-win" : eux viennent taper du marteau et, pour nous, les visiteurs peuvent assister à des démonstrations de forges", explique Jean-Louis Delaet, le directeur du Bois du Cazier.

Pour rappel, les forges de ce site sont les anciennes forges du charbonnage, mais avec du matériel qui provient de celles de la Providence à Marchienne-au-Pont. "Il faut rappeler que le charbonnage a été complètement mitraillé après sa fermeture pour récupérer de l’argent. Nous avons redonné une vie à ce bâtiment, grâce à ce matériel ancien", poursuit-il.

Pour le directeur du Bois du Cazier, les forges valent le détour. De plus, en cette période COVID, ces démonstrations permettent au site de l’ancien charbonnage de gagner en visibilité.