Ludotrotter, petite boutique indépendante de jeux de société située à la ville haute, a bien grandi depuis sa création il y a six ans. Un rayon à BD World de Rive Gauche, à Charleroi, a vu le jour et un magasin a ouvert à Nivelles sur le même modèle qu'à Charleroi, c'est-à-dire avec une escape room et un café-jeu en plus du magasin à proprement parler.

William Loffel, de Ludotrotter, a remarqué une augmentation dans la vente de jeux de société depuis l'arrivée du Covid : "Comme beaucoup, nous avons souffert de la crise, mais il faut remarquer qu'on vend plus de jeux aujourd'hui qu'il y a six mois. En mars, à l'annonce du confinement, les habitués sont venus en rush chercher toute une série de jeux, puis une semaine après le début du confinement les appels ont commencé à arriver de monsieur et madame tout-le-monde, qui se sont dit que finalement, quelques jeux de société ne leur feraient pas de mal. Surtout avec la couverture presse qu'il y a eu pour les activités à faire chez soi qui mentionnaient les jeux de société. Parce que mine de rien, même ceux qui aiment ça finissent par se lasser ou ont fait le tour des jeux vidéos", nous explique-t-il.

A lire également | Les quatre jeux de société que vous conseille Ludotrotter

De manière générale, le jeu de société a gagné du terrain ces derniers mois. Certains grossistes parlent de 10% de ventes de plus. "On voit aussi de plus en plus de gens qui veulent se lancer, on reçoit pas mal de demandes de conseils ou de renseignements de gens qui n'ont pas cette habitude-là."

Si un deuxième confinement venait à devoir se produire, ce que personne ne souhaite, on peut s'attendre à voir des magasins comme Ludotrotter à nouveau pris d'assaut.