"Le 14 février, il y avait eu une troupe de Bruxelles qui était venue raconter des contes italiens coquins, ça s'était super bien passé et il y a eu une belle ambiance", explique Jacky Druaux. "Pour ce 28 avril, on a programmé à nouveau des contes coquins. On s'est dit que l'amour et la sensualité n'a pas de calendrier, comme Noël."

Plutôt réservé aux adultes, aux couples de tous horizons, la soirée est déconseillée aux moins de 16 ans. "Mais ça peut être l'occasion de découvrir la sensualité pour des jeunes. Il faut que les parents soient prévenus, on appellera un chat un chat. Ce n'est pas paillard ni pornographique, mais ce sont des histoires qui éveillent le désir, qui suggèrent énormément, par périphrases et métaphores. Parce que si on en vient directement au fait avec les mots, les organes, c'est plat. On utilise plutôt l'humour."

Deux fois 45 minutes sont programmées, avec 5 artistes conteurs, deux hommes et trois femmes. "Il y aura peut-être un cocktail de l'amour après l'audition, au bar du Marignan. Il n'est pas impossible qu'une chanson ou l'autre vienne pimenter, colorer les histoires."

Public : +16 ans
Rés. : 0475/64.95.38 ou https://www.contecharleroi.be/contes-coquins-1/
Prix : 9 euros