Comme l’a souligné à juste titre le parquet lors de son réquisitoire, Marcel semble avoir un sérieux problème de maîtrise de soi et de son impulsivité. Les deux scènes de coups et blessures que la justice lui reproche en sont la parfaite preuve.

Tout d’abord, le 21 mars 2020, Marcel a repoussé sa compagne et mère de ses deux enfants contre le mur, « parce qu’il pensait qu’il allait recevoir une gifle. » Mais ce jeudi matin, Marcel minimise son comportement en se permettant de donner une autre version des faits que celle qu’il a donnée, juste après les faits, à la police.

La seconde scène a eu lieu sept mois plus tard, en octobre 2020, lorsque la victime était enceinte de 9 mois. Là, Marcel a porté plusieurs coups de poing à la suite d’une stupide dispute parce que la victime prenait trop de place à son goût en regardant des vidéos…

Le parquet suggère au prévenu d’entamer une formation en gestion de la violence, via une peine de probation autonome. Jugement le 6 janvier.

* Pour rappel, le 0800 30 030, numéro vert en cas de violences conjugales avec une ligne d’écoute spécialisée existe. Confidentielle et gratuite, elle n’est pas un service d’urgence.