Charleroi

La commune souhaite devenir une commune écoresponsable.

Les villes essayent de faire des économies d’énergie dans les nouveaux bâtiments en construction. Chaque rénovation est donc l’occasion d’isoler, de s’équiper de chaudière à haut rendement. C’est le cas à Erquelinnes qui souhaite devenir une commune écoresponsable.

Jusqu’à présent, plus de 600 points d’éclairage public ont été remplacés au profit d’éclairage Led plus économes. Cela représente 20 000 euros d’économies jusqu’à maintenant. Encore 600 éclairages sont à réaliser. Ces remplacements vont se poursuivre, notamment à Solre-sur-Sambre.

Ce n’est pas tout, la commune d’Erquelinnes va entrer dans le projet d’Igretec. Pour aider les communes affiliées à réduire leurs factures d’électricité et de gaz, Igretec devient un investisseur énergétique. Il s’agit de préfinancer des travaux réducteurs de consommations d’énergie et de les amortir avec les économies dégagées, selon le principe du "tiers investisseur". Un fonds de 75 millions a été affecté à cela. Douze communes y participent déjà : Aiseau-Presles, Châtelet, Farciennes, Thuin, Courcelles, Merbes-le-Château et Pont-à-Celles.

Erquelinnes est nouvelle dans le projet, Igretec viendra prochainement réaliser un audit des bâtiments communaux afin de sélectionner les bâtiments dans lesquels il faudra investir. Igretec s’occupe alors du marché public, des travaux et du suivi durant 15 ans. Les travaux touchent à la modernisation et la régulation des chauffages, à l’isolation, au remplacement des menuiseries extérieures, à la ventilation et au relighting, avec le remplacement de l’éclairage traditionnel par du Led. L’idée est de travailler sur les vieux bâtiments afin de faire des économies d’énergie.

Par ces différents projets, la commune d’Erquelinnes souhaite faire des grandes économies d’énergie.