La journée du 15 juillet 2021 restera dans les mémoires de beaucoup de personnes comme le jour le plus dramatique de leur vie. Les intempéries ont été extrêmes dans la région de Liège. Mais elles ont également touchées celle de Charleroi. Les communes de Châtelet, Bouffioulx, Gerpinnes, Ham-sur-Heure/Nalinnes ont été gravement inondées.

Au lendemain, de ce cataclysme, les citoyens ont eu un réveil difficile ce matin devant les débris que le déluge a provoqué.

Toutefois, très vite des élans de solidarité se mettent en place dans la région. Il est à peine 8h du matin, et déjà le téléphone n’arrête pas de sonner au bureau des jeunes socialistes de Charleroi. "Nous appelons aux dons. Les gens peuvent venir déposer au n°9 de la rue de la Science des vêtements pour hommes, femmes et enfants, des produits d’hygiène, des couvertures des jouets pour les enfants mais également des petits meubles", explique Valentin Discolo, le président des jeunes socialistes de Charleroi. Les personnes sinistrées qui ne peuvent pas se déplacer peuvent le contacter au 0492.83.14.13. "On ne pouvait pas rester les bras croisés. Quand la situation redeviendra à la normale dans la région de Charleroi, nous allons aider nos collègues de Lièges". De plus, les jeunes vont aussi aller aider les familles touchées par les inondations à nettoyer leur habitation.

Mais dans cette tragédie, il n’y a pas de couleur politique. Nicolas Tzanetatos, président du MR de Charleroi, organise également un appel aux dons de vêtement et de vivres. Il suffit de contacter ses attachés de presse : Jonathan Llera Munoz (0470/43.12.43) et Pauline Desmet (0474/31.64.90). "J'ai une maison libre en face de chez moi. Je la mets à disposition des familles sinistrées durant le temps qu'elles souhaitent". La société carolorégienne Sobeltax va également prêter une camionnette à Nicolas Tzanetatos pour qu'il organise une distribution de dons. "C'est un super geste". 

En outre, de ces actions, des élans de solidarité se multiplient chez les citoyens. Fabrice Marinelli, le gérant de la salle de Crossfit DarkLand à Gilly, propose d'accueillir les victimes des inondations dans sa salle de sport. "Je suis prêt à accueillir toutes les personnes qui le souhaitent. J'ai des douches, des toilettes. Elles seront au chaud", déclare-t-il. 

Dans cette période difficile, tout le monde est solidaire auprès des familles sinistrées pour leur donner un peu de baume au coeur.