En écho à la semaine de l'arbre, la commune de Châtelet s'est associée avec section agricole de l'Ecole d'Enseignement Spécialisée Secondaire de Châtelet. Cette association s'est faire dans le cadre du challenge "Yes We Plant".

Outre l'association heureuse de la commune et de l'établissement scolaire, ce sont d'autres opérateurs qui profitent directement de l'initiative comme les citoyens et les agriculteurs.

Etant donné que la journée de l'arbre n'a pu se tenir en 2020 en raison des mesures de protections sanitaires liées à la crise de la Covid, la bonne idée consistait à adjoindre les plants de la journée de l'Arbre au projet de plantation de haies.

Pour rappel, le challenge "Yes We Plant" organisé par la Région Wallonne vise à implanter 4.000 km de haies et/ou 1 million d'arbres.
Du côté des autorités châtelettaines on s'est fixé le pari de planter 5.600 arbres et arbustes d'une d'une longueur de 2 km.

Le projet a pu se concrétiser grâce à des subsides de la Région Wallonne et un investissement sur fonds propres de la ville.

Au delà de l'effort environnemental le projet est intéressant car cela permet aux étudiants de s'inscrire non seulement dans une initiative durable mais de sortir des murs de l'école. L'implication de la section horticole n'est pas nouvelle puisque les étudiants sont déjà en charge du verger du parc de Châtelet, de l'embellissement de la place de la Victoire ou encore du projet « Incroyables comestibles sur la place du Perron.

Si les avantages environnementaux d'une haies sont indéniables, la particularité de la haie châtelettaine est qu'elle est semi-comestible. Au total ce sont 15 variétés indigènes différentes qui seront plantées. On y trouvera notamment des charmes, des noisetiers, des pommiers et des framboisiers.