Solange et Marc sont les enfants d’Evelyne. Marc est l'aîné et est âgé de 10 ans. Sa sœur a la moitié de son âge. Les deux pauvres enfants ne peuvent pas compter sur la présence de leur mère de famille. Cette dernière passe le plus clair de son temps à descendre ses bouteilles d’alcool au lieu de s’occuper de ses enfants. Michaël, son compagnon et beau-père des mineurs, semble être plus présent, mais sa manière d’éduquer est loin de correspondre à la normalité…

Entre février et août 2017, les deux enfants ont subi le pire. Le dossier évoque des brûlures de cigarettes et des gifles assénées par la mère de famille. Michaël, lui, est plus adepte des punitions dès que les enfants se montrent « turbulents » : ces derniers sont sanglés aux chaises autour de la table.

La police est finalement intervenue pour mettre fin au calvaire des enfants suite à un appel d’un voisin, qui a recueilli le jeune Marc à son domicile. « Il était crasseux, affamé et couvert de traces. Il était apeuré à l’idée de retourner au domicile familial », signale le parquet. Ce même voisin confie également aux enquêteurs qu’il est fréquent que le jeune garçon de 10 ans demande à manger, surtout quand le voisinage décide de faire un barbecue.

La grande sœur de 17 ans confirme également l’absence de sa mère au quotidien et son penchant pour la boisson. Auditionné, le beau-père reconnaissait être l’auteur des punitions. Evelyne, elle, contestait les gifles sur ses enfants. Pour le parquet, le dossier suffit amplement pour condamner l’attitude du couple. Une peine de 10 mois de prison est requise contre Evelyne. Pour son compagnon, c’est six mois de prison qui sont requis. Les deux prévenus n’ont même pas daigné se présenter devant le tribunal correctionnel ce mardi matin…

Jugement le 1er juin.