Quels sont les secteurs qui ont le plus souffert de la crise, hors hôpitaux ? L'Horeca et la culture.

Il n'y a plus de voyages, plus de bar ou restaurant, plus de réunions d'entreprise en présentiel, ... le secteur hôtelier fait face à des difficultés sans précédent, avec des chambres désespérément vides. Et les artistes de scène n'ont plus de public avec qui échanger, ni de salles où se produire.

C'est face à ce double constat que l'hôtel Van Der Valk Charleroi Airport organise le "Printemps du Rire". Un festival de l'humour à suivre depuis le balcon d'une de leur chambre, de représentations qui se feront sur le parking de l'hôtel, le tout après un bon repas cuisiné par les chefs de l'hôtel, avant une nuit sur place.

"Durant deux soirées, des humoristes vont se succéder sur une scène face aux chambres avec balcon d’un hôtel de Charleroi. Leur objectif : retrouver la sensation des ‘vrais’ applaudissements après des mois de virtuel. Avec les humoristes, nous voulons prouver que le théâtre existe toujours. Le principe de la soirée est le suivant : les clients vivent une expérience complète dès 17h. Notre Chef leur propose une balade gourmande 6 services, servie en chambre, le forfait boissons est inclus tout comme le p’tit déj du lendemain. Et bien-sûr, la nuitée en chambre et le spectacle*", note l'hôtel Van Der Valk dans un communiqué. "Nous avons 70 chambres permettant de suivre le spectacle qui se joue sur notre parking privé, surveillé et fermé pour l’occasion. Ceci afin d’éviter que des personnes extérieures se massent devant la scène, ce qui est formellement interdit."

À l'affiche :

  • Vendredi 26 mars 2021 dès 19h30: Martin Charlier, Eric Boschman (spectacle revisité ‘Ni Dieux, ni maîtres…mais une rawette) , Michael Dufour et Solène Delannoy (spectacle revisité ‘Faites l’amour avec un Belge’)
  • Samedi 27 mars 2021 dès 19h30: Manon Lepomme, Freddy Tougaux, Sum, Etienne Serck et Antoine Donneaux

*Comptez 150€ par personne, sur base d'une chambre double. Réservations au 071 25 00 50