Mardi dernier, le 14 décembre, près de 130 policiers de la zone de police locale de Charleroi, des unités spéciales d'Aiseau/Châtelet/Farciennes, des maîtres-chiens stups, la zone de police de Mons et de la police fédérale se sont déployés sur le territoire de Charleroi pour faire 11 perquisitions simultanées. Deux perquisitions ont eu lieu, en même temps, en France, dans le même dossier.

Neuf personnes ont été privées de liberté, dont deux en France, et sept d'entre elles ont été placées sous mandat d'arrêt. Sur les lieux des différentes perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur 26.000 euros en liquide, 2 kg d'héroïne pure, 500 g de cocaïne pure et 11.500 pilules d'extasy.

"Cette opération importante en matière de lutte contre le trafic international de stupéfiants alimentant les rues de Charleroi a eu lieu après une enquête de plus de trois mois de la police judiciaire locale", signale la police dans un communiqué, qui ajoute continuer sa lutte contre le trafic de stupéfiants.