Née de discussions au sein du Comité de pilotage "mendicité", regroupant une série d’acteurs et de structures travaillant avec les gens de la rue, l’initiative a pour objectif d’abriter les chiens des personnes fréquentant les Restos du Coeur, l’abri de jour de l’ASBL Comme Chez Nous - Le Rebond et, l’abri de nuit rue Dourlet.

L’idée est de prendre autant soin des animaux que de leurs propriétaires vivant dans la rue, car ils sont eux aussi exposés à de fortes chaleurs ou à des périodes de grand froid.

Très attachés à leur chien, beaucoup trouvent insupportable de le laisser dehors pendant qu’eux-mêmes sont à l’abri.

Ces niches, qui seront à disposition dans les trois structures demandeuses - un lieu de repas, un lieu d’accueil de jour et un lieu d’accueil de nuit-, permettront donc d’accueillir les chiens de façon décente.

L'échevine Françoise Daspremont et le secteur associatif se réjouissent de l’arrive de ces niches : « J’espère que le fait d'avoir un véritable abri protégeant les chiens des intempéries incitera leurs maîtres à fréquenter des lieux qu'ils fuient parfois pour ne pas avoir à se séparer de leur animal en le laissant dehors », explique l'élue.

Ces niches, fabriquées par la SPRL Obizoo, sont issues de la production locale puisque c’est la succursale de Gosselies qui les a fournies. Quatre d’entre-elles sont encore disponibles pour les associations qui seraient demandeuses. L’appel est donc lancé.