Jusqu'au 19 décembre, les personnes qui le souhaitent peuvent adopter une ou plusieurs poules normalement promises à l'abattoir.

L'asbl S.E.A. (Suppression des Expériences sur l'Animal) sauve des poules de l'abattoir en lançant des appels aux adoptions. Ces poules peuvent ainsi avoir une fin de vie digne de ce nom. En accord avec un éleveur de la région l'association met en vente les poules au prix de 3 euros la poule. Même si ces poules sont déplumées à la sortie de l'élevage, dans de bonnes conditions d'hébergement (abri bien sec, graines,...) elles retrouveront un beau plumage. Si les personnes ont déjà des poules, il faut veiller à ce que les anciennes n'attaquent pas les nouvelles.

Les poules proposées à l'adoption sont des poules pondeuses élevées au sol.

Outre la collaboration avec l'éleveur de Virelles, l'asbl sensibilise le public à la condition des animaux servant à l'expérimentation en laboratoire. "Nous veillons à ce que les animaux comme les chiens, les chats ou encore les cochons ne soient pas systématiquement utilisés dans les laboratoires. Nous mettons en avant les alternatives. Nous travaillons également à sensibiliser la ministre du Bien-être animal afin de pouvoir effectuer des contrôles indépendants dans les labos sans qu'ils soient prévenus au préalable. Nous travaillons à ce que la directive européenne de 2010 soit respectée et que des moyens alternatifs soient utilisés"

L'association milite également pour l'étourdissement des animaux au moment de l'abattage rituel. A ce titre, l'association organisera une veillée de vant les abattoirs d'Anderlecht le mardi 21 décembre de 17h à 20h. Les personnes souhaitant adopter une poules peuvent s'adresser à Solange T'kint au 0497 62 00 89.