Charleroi

Le jeudi 29 août, deux Roumains ont été retrouvés morts, une balle dans la tête, dans un étang reculé, à la limite entre Souvret et Forchies-la-Marche. Un suspect a été placé sous mandat d'arrêt.


Le 29 août dernier, les corps de deux frères, âgés de 45 et 48 ans, ont été découverts aux abords d'un étang par la zone de police des Trieux. Les deux hommes ont été victimes d'une balle dans la tête. Les deux hommes avaient été signalés disparus mercredi soir à 20 heures à la police de Bruxelles par la fille de l'un d'entre eux. Le parquet était descendu sur les lieux, accompagné d'un médecin légiste, d'un juge d'instruction, de la police locale des Trieux et de la police fédérale qui a repris le dossier. Une trentaine de personnes, des proches des deux victimes, s'étaient également rendues sur place.

Le procureur du Roi de Charleroi, Vincent Fiasse, indiquait au lendemain de la découverte des deux corps, que les victimes n'étaient pas connues de la justice. Une enquête avait été ouverte afin de faire la lumière sur les circonstances nébuleuses autour de ce double meurtre.

Pour les autorités, il n'y a jamais eu aucun soupçon d'activités illégales sur les lieux : le coin est calme, reculé, et il faut connaître les environs pour s'y aventurer.

Cependant, d'après la famille et les proches, les deux frères se rendaient souvent dans ce coin reculé pour pêcher.

Ce vendredi, le parquet de Charleroi confirme qu'un suspect a été placé sous mandat d'arrêt dans le cadre de ce dossier. Aucune autre information n'a filtré du parquet.