Les habitants de Châtelet n'ont d'yeux que pour le véhicule de Didier. Ce passionné de foot a décidé de jouer à fond son rôle de supporter. Ce qui le trahit, les abondantes décorations qu'il arbore fièrement lors de ses déplacements.

Il nous confie ses impression avant la grande finale qui verra s'opposer deux grandes nations du foot : l'Italie et l'Angleterre. "Ce sera sans doute un beau match peu importe le vainqueur mais mon cœur balance du côté anglais."

Fan de la première heure, il avoue être fervent supporter de Liverpool depuis qu'il a cinq ans. Vers 10 ans il s'est tourné vers l'équipe nationale anglaise.

Ce soir, il regardera la finale seul chez lui mais promet de sortir exprimer sa joie à Charleroi en cas de victoire. Dans la situation contraire i restera tranquillement chez lui. "Dans le fond ce n'est qu'un sport et il faut rester fairplay."

Si son choix de supporter anglais est visible de loin. L'homme se laisse volontiers porter par le folklore entourant les grands rendez-vous footballistiques. "J'ai l'impression que les gens ont eu peur d'afficher d'autres couleurs que celles de la Belgique, en tout cas en ce qui concerne l'équipe d'Angleterre. Depuis qu'on me voit avec toutes mes décorations, je vois ici et là des drapeaux anglais fleurir."

Passionné jusqu'au bout des rétros, Didier aime à plaisanter qu'il pourrait même créer un groupe de supporters pour Charleroi.

Si Didier est anglais ce dimanche il n'en n'est pas moins supporter d'autres club comme le PSV Heindoven et... du Sporting de Charleroi.