Charleroi La commune propose à tous les habitants de suivre l’ensemble des débats en live.

> Cette initiative a été sélectionnée dans le cadre de notre dossier "J'aime ma commune"

“Les Bons Villers ville connectées” est issu d’une réflexion et de constats variés de la part des autorités locales. En effet, si le fossé entre les politiques et les citoyens a tendance à se creuser, ce n’est pas encore le cas dans les petites entités.

Dans la commune rurale qui compte près de 9.500 habitants, on joue le jeu de la transparence et de la proximité. Même si le conseil communal est déjà ouvert au public, force est de constater que la population ne se presse pas au portillon pour assister aux débats.

Les autorités ont donc décidé de diffuser (comme cela se passe à d’autres échelons de pouvoirs) les discussions et les prises de décisions en direct sur une les sites liés à la ville.

En ayant mis sur pied sa propre page Facebook, il est plus aisé de communiquer avec les citoyens et de leur transmettre des informations utiles pour leur quotidien et leur avenir.

Ces retransmissions des conseils communaux mais aussi des réunions citoyennes ont un objectif double. D’une part prendre connaissance des différents dossiers en discussions ainsi que de leurs tenants et aboutissants. Cette immersion au cœur des débats est destinée à faire prendre conscience des enjeux locaux et supracommunaux. D’autre part, la commune souhaite se rapprocher des citoyens en mettant en place tout ce qu’elle est capable d’offrir en termes de facilité de communication, en fonction de ses capacités techniques et financières.

La petite commune s’est également dotée d’outils permettant une participation active des citoyens comme Betterstreet et Konecto. La première permet de signaler les problèmes de voiries en les géolocalisant de suite. Le Service travaux, connecté également, à une vue directe sur les soucis et peut planifier ses interventions.

Konecto est une application utilisée pour la correspondance entre les enseignants et les familles. Bien entendu, la communication papier est toujours disponible mais les préoccupations environnementales ne peuvent être évincées.

Les Bons Villers est un bel exemple que l’usage de la technologie et la proximité élus/citoyens fonctionnent même en zone rurale.

-----

Dans la même série « J’aime ma commune »

- Le dossier éco-friendly

- Le dossier sportif

- Le dossier festif

- Le dossier entrepreneuriat

Avec le soutien d'AXA