Loïc n’a pas le physique d’une personne qui pratique du sport. D’ailleurs, il confirme ne faire aucun sport de combat. Pourtant, Loïc agit comme un boxeur professionnel et se permet de décocher une droite dès qu’il est contrarié. Hughes et Salvatore (prénom d’emprunt) peuvent en témoigner.

Avec un seul coup de poing, Loïc a provoqué une double fracture de la mâchoire de Hughes. Salvatore, son beau-père avec lequel il ne s’entend absolument pas, a ramassé ses deux molaires par terre. Le 27 juillet 2018, Hughes a reçu un violent coup de poing, par-derrière, à Courcelles à cause d’un accident de roulage. "J’ai été aveuglé par ma colère quand j’ai vu ma femme enceinte être emmenée à l’hôpital", explique Loïc qui s’est en réalité trompé de personne puisque son voisin n’était pas responsable de l’accident. L’instituteur primaire n’a pu reprendre son boulot qu’en janvier 2019, après une longue incapacité de travail.

Trois mois plus tard, Loïc n’a pas apprécié que le père de sa compagne intervienne pour une dispute au sein du couple et qu’il bouscule sa mère. Cette attitude semble être monnaie courante chez Loïc, qui a réagi de la même manière lors d’un problème de roulage pour lequel il n'a pas été poursuivi...

Deux peines distinctes ont été requises par le parquet ce mercredi. 2 ans de prison pour la première scène et 6 mois de prison pour les deux molaires cassées. Un sursis probatoire avec une formation en gestion de la violence et un suivi thérapeutique s’avère être indispensable pour tenter de changer le comportement du jeune homme. Jugement le 28 avril prochain.