Si vous avez du mal avec les outils numériques (PC, smartphone, site web, etc.), que ça soit un problème ponctuel, comme devoir affronter un formulaire administratif en ligne, ou plus global comme ne pas savoir par quel bout prendre l’outil face à vous, il existe des solutions. La Ville de Charleroi, via son échevin du développement numérique Eric Goffart (C +), organise le premier "salon de l’inclusion numérique" : une journée complète, le 9 décembre prochain, dédiée justement aux publics dits "précarisés" en termes d’informatique, de web, de numérique.

"Nous sommes à l’heure du basculement numérique, on l’a encore vu et ça s’est accéléré avec la pandémie" , explique l’échevin carolo. "Les banques ferment leurs guichets et proposent des applications, les administrations développement des formulaires en ligne… c’est une porte d’entrée pour l’activité sociale, le divertissement, la culture, l’administratif, etc. Mais il faut de l’inclusion, de la lutte contre la fracture numérique. Le dernier baromètre de la Fondation Roi Baudouin a montré que 40 % de la population est en situation de vulnérabilité numérique. Ramené à Charleroi, ça fait 80 000 personnes. Il faut aider ces gens à accéder aux nouveaux outils."

C’est pour cela que le salon a été créé. Il rassemblera une bonne partie des acteurs associatifs déjà actifs sur la thématique. Plusieurs tables rondes et des conférences seront organisées, et des stands seront aussi accessibles : utiliser une souris, se connecter à Itsme , allumer une tablette, protéger sa sécurité en ligne, etc. Il y en aura pour toutes et tous, et de quoi aider à pallier de nombreux problèmes. Et il y aura les nouveaux "aidants numériques", justement là pour aider, que ce soit pour vous directement ou pour ensuite venir en aide à des proches. 

Au niveau des conférences et des tables rondes, l'échevin Eric Goffart promet du beau monde, avec notamment Périne Brotcorne, chercheuse à l'UCLouvain qui fera un état des lieux de la fracture numérique en Wallonie, Olivier Bogaert de la Computer Crime Unit parlera du web sans risque, Mochelan sera aussi de la partie, etc. Au niveau des partenaires, il y aura l'incontournable Charlewood et TechnofuturTIC, ainsi que la FUNOC et Idrops. Des stands seront tenus par la Ville de Charleroi, le CPAS, le Centre des Aînés, l'asbl C-prévu, Enéo, Bpost, l'agence du numérique, la MPA, SociaWare, BeCode, Media Animation asbl, la Cité des Métiers, le centre de culture scientifique de l'ULB, le Fablab, Lire et Ecrire, Ville Apprenante, WeTechCare, Alstom, les bibliothèques sans frontières et d'autres.

L’événement se fera le 9 décembre, de 8 h 30 à 17 h 30, dans les locaux de Charleroi Danse (bd Mayence, 65c, 6000 - Charleroi). C’est accessible gratuitement, mais l’entrée se fera sur présentation du Covid Safe Ticket, et les conférences et tables rondes sont sur réservation uniquement. 

Infos : 071/86.10.81 ou eventbrite.be/e/187673676017  ou Charleroi.be