Durant 5 ans, Dylan devra se tenir à carreau et respecter plusieurs conditions probatoires s’il ne veut pas être contraint de purger les trois ans de prison dont il a écopé, ce mardi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi.

Le jeune homme a été condamné pour plusieurs préventions, dont des coups et blessures, une détention illégale et arbitraire et des menaces le 13 décembre 2018 à Charleroi. Ce jour-là, Dylan n’a pas supporté que Maïté, sa voisine et ex-compagne, vienne se plaindre à sa porte à cause du volume sonore.

Maïté et Karine, la mère de cette dernière, ont subi une pluie de coups et de menaces. Une lourde peine de prison avait été requise contre Dylan, qui devra entre autres entamer un suivi psychologique pour sa colère et son émotion et s’abstenir de tout contact avec les victimes.