Charleroi

Les écoles maternelles ouvriront leurs portes aux parents le 10 octobre

GILLY Partant du constat que les changements sociétaux de l'époque actuelle provoquaient des bouleversements touchant la famille et l'école, la ville de Charleroi, en partenariat avec le CPAS et l'Université de Mons-Hainaut (UMH), organisera, le 10 octobre prochain, une journée destinée à intégrer les parents et les écoles dans un vaste projet visant à faciliter l'éducation des jeunes.

Appelé Charleroi, Cité de l'éducation et de l'action sociale, ce projet a pour objectif d'intégrer les familles et les acteurs sociaux dans les activités réalisées à l'école maternelles.

Au cours de cette journée, les établissements scolaires volontaires ouvriront leurs portes aux parents mais également à tous les acteurs du champ politique, social, culturel et communautaire.

Les écoles feront découvrir les richesses et pratiques éducatives issues d'activités et d'actions co-construites, co-expérimentées et co-gérées entre l'école, la famille et le quartier.

"Dans le cadre de ce projet, les responsables politiques, culturels, économiques, les enseignants et les directions, les parents et les professionnels de l'action sociale de Charleroi sont invités à faire connaître leurs activités professionnelles laissant paraître ainsi la qualité des pratiques quotidiennes souvent méconnues de la communauté, confie Jean-Pierre Pourtois, professeur à l'UMH. "Ce projet stimulera les relations entre la famille, l'école et le quartier en vue de favoriser l'émancipation de l'enfant et de la communauté."

Ce projet ambitionne donc de mobiliser les enseignants de toutes les écoles maternelles de Charleroi, les parents et l'ensemble du secteur social afin de les amener à prendre conscience de l'importance d'éduquer tous ensemble.

La durée du projet est de cinq ans et concerne pour deux ans l'ensemble des réseaux d'enseignement de la ville de Charleroi. L'action est également programmée dans une école en région bruxelloise, à Etterbeek.



© La Dernière Heure 2009