Alcoolique et intellectuellement limitée, Laurence est poursuivie pour harcèlement

CHARLEROI Le visage tuméfié par des années d’alcoolisme, Laurence s’avance à la barre du tribunal correctionnel de Charleroi.

Elle n’est pas à l’aise, on la comprend, d’autant qu’elle doit répondre de préventions de harcèlement moral et téléphonique.

Entre 2008 et 2010, période qui correspond à ses années de biture permanente, cette Thudinienne, mère de 5 enfants tous placés, s’est amusée à “faire des blagues” aux services 100 et 101. Le 9 avril 2010, Laurence a ainsi appelé 31 fois les secours pour leur signaler “qu’il y allait avoir un meurtre”.

Un mois plus tard, elle récidivait, déclarant au centraliste qu’elle avait été victime de coups de couteau et qu’elle se rendait à l’hôpital. Bien entendu, les policiers ont tout fait pour retrouver la “victime” qui était tranquillement attablée dans un café de Thuin, s’adonnant à son passe-temps favori.

Sa propension à emm… le monde a, par contagion, touché sa propre famille. “Elle a notamment appelé sa belle-mère pour lui dire qu’un de ses enfants était décédé de la mort subite”, explique la substitute en charge du dossier. “Imaginez le choc que cela a pu causer aux grands-parents de l’enfant. Vu le comportement de la prévenue, la question de son internement s’est posée. Or, l’expert psychiatre a curieusement conclu à l’absence de déficience mentale, en relevant toutefois un danger social.”

Étant donné le casier de Laurence, qui lui ôte tout droit au sursis, le Parquet a requis une peine de travail. “Le problème, c’est que ma cliente est limitée intellectuellement et qu’elle ne pourrait pas faire n’importe quoi comme boulot, a rétorqué Me Vervaeren. Maintenant que ses problèmes d’alcoolisme sont derrière elle et qu’elle est suivie sérieusement pour cela, elle envisage de travailler dans un atelier protégé. Rappelons qu’à l’époque des faits, elle était quasi-SDF.”

L’avocat a finalement demandé le minimum de la peine, soit une amende de 250 euros. Jugement le 10 janvier.



© La Dernière Heure 2012