Comme tous les mois désormais, la police locale de Charleroi communique chaque mois le résultat de ses actions au niveau de la sécurité routière. En novembre, la police a ainsi réalité toute une série d'actions. La thématique du mois était le respect des prescriptions techniques.

Lors d'un contrôle poids lourds, sur 21 camions contrôlés, 31 verbalisations ont été réalisées en partenariat avec les Unités de contrôle de la Région Wallonne. Cinq poids lourds ont été immobilisés immédiatement, notamment suite à des problèmes pneumatiques - dans un cas, un pneu était même déchiré sur 10 cm laissant apparaître la carcasse métallique. Les temps de conduite et de repos (via le tachygraphe) ne sont aussi pas toujours respectés. Enfin, dans certains cas, l'arrimage ou le contrôle technique étaient en défaut.

Les voitures ne sont pas en reste, puisque lors d'un autre contrôle, sur 250 véhicules vérifiés sur la N5, 14 étaient en défaut de contrôle technique ou présentaient des feux de signalisation défectueux.

Enfin, les cars scolaires ont fait l'objet d'un contrôle spécifique. Bonne nouvelle ici pour les enfants, tout était en règle à chaque fois!

20.000€ d'amendes et de taxes impayées

Le service Motards, le service Proximité et le service Taxes du SPW ont organisé conjointement un vaste contrôle dans le district Ouest. "Résultats : plus de 20.000 euros d'amendes et taxes impayées ont été récupérées par le service Taxes tandis que nos services ont constatés diverses infractions de roulage dont une ivresse au volant ainsi qu'une conduite sous déchéance", indique la police de Charleroi.

Un contrôle de nuit a également été effectué, avec un radar mobile. "La vitesse de plus de 300 véhicules a été contrôlée. La présence du radar mobile de nuit a permis la verbalisation d'un certain nombre d'excès de vitesse habituellement non constatés", renchérit la police.

En décembre, le service Sécurité Routière de la police de Charleroi accentuera son attention à l'égard du port de la ceinture et l'utilisation des sièges enfants.