Charleroi

Ce mercredi vers 17h15, un énième accident s'est produit sur le pont de Sambre à la rue du Port.


L'accident est spectaculaire : un homme circulait de Charleroi vers Monceau, sur la "fameuse" rue du Port. Quand, à l'arrivée sur le pont, et comme des dizaines d'autres conducteurs, il a perdu le contrôle de son véhicule après avoir glissé sur le joint du pont, signale notre correspondant. 

Son véhicule a heurté la bordure en béton, violemment, ce qui l'a repoussé jusqu'à l'autre bordure - à l'opposé des bandes de circulation - où il a escaladé la balustrade et s'est immobilisé, à cheval au-dessus du vide.


Une ambulance de R'médic est arrivée en premier sur les lieux, et a stabilisé le patient jusqu'à l'arrivée des pompiers de Marcinelle. Ces derniers ont dû procéder à la désincarcération, en équilibre presque au-dessus du vide. Des plongeurs ont donc été appelés par sécurité, au cas où quelqu'un tomberait. 


L'homme a été transporté en milieu hospitalier, apparemment ses blessures ne sont pas trop graves. Constat: police locale de Charleroi. 


Cet accident s'est produit à l'endroit précis dont nous parlions dans un dossier ce lundi: la route régionale N581 fait 97 blessés en 5 ans, et à l'heure actuelle, rien ne semble à l'ordre du jour pour corriger le problème du combo violent tournant/joint glissant/pont qui existe depuis près d'un demi-siècle au moins. Parce que le problème, en tout cas de sources officielles, c'est la vitesse, pas les infrastructures.

© FVH
© FVH

Mise à jour 24/10 : il s'agit bien du canal Charleroi-Bruxelles et non de la Sambre comme précédemment écrit