Le 29 juillet dernier, le jeune homme de 26 ans a manqué de discrétion alors qu’il était occupé en plein deal avec Kada. Ce qui est finalement une très bonne chose puisque, grâce à cela, la police carolo a pu surprendre le manège suspect des deux hommes avant de les interpeller.

Sur Kada, l’acheteur, les policiers ont mis la main sur quatre boulettes d’héroïne et de cocaïne. Ce qui laisse peu de doutes à l’activité illicite de Mohamed. Mais ce dernier conteste, ce jeudi après-midi devant la justice, avoir touché et commercialisé de l’héroïne. Une peine d’un an de prison a été requise contre Kada, en état de récidive. Pour Mohamed, le dealer, c’est une peine de 18 mois de prison qui est sollicitée.

Me Yasmin Cigna, à la défense, plaide une peine de maximum 12 mois de prison avec un sursis pour Mohamed, enfermé depuis six semaines à la prison de Jamioulx. Jugement dans deux semaines.