Bloqué sur la route, Chokri a violemment réagi en octobre 2018 en tabassant une conductrice et son ami à Courcelles. Ce soir-là, il est passé 20h30 quand Chokri a croisé la route de sa victime rue Nestor Falise à Courcelles. Sur place, le conducteur s'est retrouvé bloqué sur la route, à cause de véhicules mal stationnés. Alors que la situation se débloquait, Chokri est sorti de sa voiture pour tabasser la victime.

"Il a porté un coup de boule à la conductrice, avant de la rouer de coups et de fracasser son GSM au sol, car elle tentait de photographier sa voiture. Un ami à la victime, qui la suivait dans son véhicule, a tenté de s'interposer et a subi le même sort", confirmait le parquet. Un témoin, présent au moment des faits, avait constaté l'attitude violente de Chokri et qualifié cette dernière comme si "Chokri frappait un homme."

Une peine d'un an de prison, avec sursis, avait été requise contre le prévenu bien connu pour des antécédents de roulage qui prouvent sa mauvaise conduite sur la route, selon le parquet. Ce lundi matin, le prévenu a obtenu la mesure de faveur la plus favorable: une suspension simple du prononcé de 3 ans.