Dupuis fils poussera la liste ICI alors que l’opposition réclame un plan à long terme.


Dans la botte du Hainaut, tout n’est pas qu’un fleuve tranquille. La grande révolution de ces élections communales 2018 est la fin de carrière de Charles Dupuis après 36 années de mayorat. Le bourgmestre historique d’ICI ne rempile pas pour un nouveau mandat.

Il laisse la place à Bruno Lambert, deuxième en matière de voix de préférence. Comme un Dupuis peut en cacher un autre, c’est le fils Olivier qui poussera la liste.

Une des missions de la prochaine mandature sera incontestablement de moderniser son administration. Il est presque impossible d’obtenir des documents via le site internet de la Ville. L’opposition PS et ARC mettaient en avant les trop longs mandats de la majorité. Elle prend pour exemple les différentes décisions prises pour (normalement) faciliter la vie de ces fonctionnaires communaux.

Au CPAS, les problèmes de bâtiments empêchent les employés de trouver une place pour travailler. Le centre culturel a aussi fait les frais de critiques de la part de l’opposition.

Geoffrey Brogniet, tête de liste UNI, apporte un bémol quant au travail fourni par une majorité qui n’a pas de politique à long terme pour Beaumont et les sept villages le composant.