CLE et Bouge se partagent les sièges : 10 contre 11.


Chimay c’est moins de 10.000 habitants mais énormément de projets y sont menés. On retient de cette mandature les investissements importants pour les nouvelles infrastructures sportives ou l’envie de dynamiser le tourisme et le centre-ville. La ville évolue, mais il y a encore un long chemin à faire pour l’économie et le tourisme.

La politique y est particulière puisque deux partis se disputent chaque année la place de la majorité. Dix sièges contre onze. En 2012, la liste Bouge a battu la liste CLE. Cette année encore, les élections risquent d’être serrées. La bourgmestre Françoise Fassiaux-Looten (PS) de la liste Bouge ne se représente plus comme candidate bourgmestre, elle reste cependant sur les listes mais laisse la place à la jeunesse : Tanguy Dardenne (MR). Son rival, c’est Dany Danvoye (CDH) de la liste CLE, l’ex-bourgmestre. Si la campagne électorale se déroule comme tous les conseils communaux, le combat risque d’être impressionnant.

Cependant, on voit apparaître une nouvelle liste citoyenne . Il s’agit de Fort ensemble, mené par un seul homme : Louis Pougin. Tout seul, c’est difficile, mais on pourrait être surpris.