Charleroi Avec la tempête qui secoue la Belgique ce dimanche, les Lacs de l'Eau d'Heure sont en train de déborder. 

Pas de panique, les barrages sont prévus pour faire face à ce genre de situation. "Mais c'est vraiment impressionnant", explique-t-on au Crocodile Rouge. "On n'avait pas vu ça depuis plusieurs années."

Il s'agirait en réalité d'un phénomène causé par deux facteurs: 

  1. Les rafales de vent: pouvant monter jusqu'à 100km, les rafales causent des remous et des "vagues" sur le lac de la Plate Taille.
  2. Le lac plein: le niveau de la Plate Taille est "anormalement" élevé, mais c'est visiblement un choix de la société qui opère la centrale hydraulique des Lacs. Un lac plein sert de réserve d'énergie, puisqu'il suffit ensuite de faire s'écouler ce trop-plein pour créer de l'électricité via les turbines des barrages.
Rien de dangereux donc, mais c'est impressionnant : "les pertuis des barrages recrachent des trombes d'eau, c'est exceptionnel !"

Photo prise samedi
Photo prise samedi © Crocodile Rouge
Photo prise samedi © Crocodile Rouge