C’est une nouvelle tuile qui tombe sur la tête des responsables de l’ASBL Jeunesse anderlusienne. En effet, les responsables ont reçu un avis d’expulsion pour la fin du mois de mars. 

L’association s’occupant d’enfants de la région s’est vu signifier son départ par un courrier de la bourgmestre Virginie Gonzalez. Celle-ci, consciente de l’action de l’ASBL, a expliqué sa décision par le fait que le bâtiment occupé par l’ASBL l’était à titre provisoire en attendant que le nouveau projet de transformation du centre-ville se mette en route.