Charleroi Nous avons posé la question à Marc Ysaye, ancien directeur de Classic 21, et toujours animateur des Classiques le dimanche matin.

Le groupe britannique The Bohemians, référence of course au culte Bohemian Rhapsody, et qui reprend donc les hits de Queen, fait halte ce vendredi 25 octobre au Dôme. 

En faisant défiler les vidéos du band sur YouTube, Marc Ysaye qui a vu Queen une quinzaine de fois nous donne ses impressions. "Il y a un tas de covers différents dans des optiques différentes , commence-t-il "et souvent les gars se contentent de reproduire fidèlement la musique, ça chante bien, ça joue bien mais on n’a pas l’impression de voir Queen. Ce groupe-ci ne joue pas la carte du cover, il est dans une démarche de tribute. Ce qui est intéressant avec les tribute bands c’est qu’ils reproduisent non seulement la musique mais aussi le visuel. Je me souviens du groupe canadien Musical Box qui refaisait Genesis exactement de la même manière que dans les années 70, les gars jouaient à la perfection The lamb lies down on Broadway . Mais je trouve ceci beaucoup plus intéressant, reprendre les chansons sans en faire trop ni rien de plus."


Que pensez-vous du chanteur ?

La plus belle voix de nos radios francophones est assez épatée par la tessiture de Rob Comber, chanteur des Bohemians. "Je trouve ça impressionnant, la voix du gars est vraiment… il fait le job comme on dit. Il y a un vrai travail sur la voix et sur le look, sans tomber dans une caricature idiote."

Comment voyez-vous les musiciens ?

"Ces gens-là jouent très bien, pas de soucis mais j’aurais tendance à dire qu’aujourd’hui ça ne suffit pas, ça ne suffit plus. Il y a des tas de musiciens qui jouent très bien. Je trouve que ce qui est intéressant dans la démarche ici, c’est qu’ils vont rechercher les sonorités de l’époque sans, j’imagine, disposer des instruments de l’époque. Mais il ne faut pas oublier que Queen, ce n’était pas seulement que Freddie Mercury. Queen, c’était un groupe fantastique, ils chantaient et composaient tous les quatre.

Pourquoi Queen ça marche toujours ?

"Le succès incroyable du film Bohemian Rhapsody a permis à toute une nouvelle génération de découvrir non seulement Queen et l’immense talent de Mercury mais aussi des groupes qui étaient tout doucement pour une bonne part d’entre eux en train de disparaître. La nouvelle génération n’écoute que le hip hop et le rap et plus du tout du rock. Alors, pourquoi ça marche ? Pourquoi est-ce que les Beatles restent toujours aussi populaires ? Abbey Road vient de ressortir 50 ans après et ils sont numéro 1 en Angleterre. Ce ne sont pas les fans qui avaient 20 ans à l’époque et 75 ans aujourd’hui qui achètent ça. Peut-être tout simplement parce que ces gens ont fait des choses formidables. Le succès incroyable de l’époque était basé non pas sur des effets de mode ou sur des coups médiatiques mais sur une qualité musicale qui est toujours là 50 ans après."

Il faut aller voir The Bohemians, ont-ils le fameux Kind of magic ?

"Je n’ai jamais rien imposé à personne, les gens font ce qu’ils veulent mais je pense que vraiment ici avec ce groupe on est plutôt dans le haut du panier, ça vaut la peine d’aller voir. J’ai déjà vu deux ou trois groupes qui ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable, mais ici on s’approche de quelque chose qui pourrait ressembler à Queen de très belle manière."

Infos:  The Bohemians - Au Dôme de Charleroi, A Night of Queen, vendredi 25 octobre à 20 heures.