Charleroi Les déchets s’accumulent à la rue de la Jonction, c’est un dépotoir.


Alors que le centre-ville de Charleroi est propre depuis que Tibi (l’Intercommunale de collectes des déchets) se charge du nettoyage des rues, les alentours de la ville ne sont pas des plus entretenus.

Certaines rues à Mont-sur-Marchienne sont de vrais dépotoirs. Le quartier abritant les nombreuses usines industrielles se retrouve noir de déchets. C’est à la rue de la Jonction que l’on constate un manque flagrant de nettoyage. Des déchets ? Il y en a tout le long de la route, à gauche et à droite. On y trouve des papiers, canettes, cartons, bouteilles en plastique, sacs-poubelle, et parfois même des meubles !

"On a jeté des meubles, des matelas derrière une grille. À la rue de la Jonction, dès le tournant, on peut voir des déchets partout sur les accotements, jusqu’à la centrale électrique. Des gens ont jeté des sacs-poubelle devant le Ravel, ça va jusqu’à l’entrée de notre site ! Ça rend le lieu sale. Il y a de nombreux camions venant de toute l’Europe qui passent par là, ça donne une mauvaise image de la ville mais aussi des entreprises qui sont installées dans la zone", explique un employé d’une entreprise de Mont-sur-Marchienne.

Un fois arrivés à hauteur des maisons, les déchets diminuent mais sont toujours présents. "On se demande à quelle fréquence la Ville vient nettoyer parce que c’est tout le temps comme ça." On constate en effet que les déchets sont salis par le temps et sont là depuis bien longtemps. Des agents de la ville sont employés à fouiller les poubelles laissées de telle sorte afin de trouver un indice sur l’identité des personnes. L’incivilité est sanctionnée par une lourde amende, mais faut-il encore connaître le propriétaire.

Plus il y a de déchets sur les accotements, plus les gens jetteront leur papier sans aucun scrupule. Eh oui, la saleté attire la saleté. À qui la faute ? Aux citoyens et leurs incivilités ou à la ville qui ne nettoie pas assez régulièrement l’endroit ? Sûrement un peu des deux. Une chose est sûre, les mètres cubes d’encombrants ou de rebuts qui s’amoncellent dans le quartier ne font que donner de la ville une mauvaise image.