Charleroi C’est la fin de l’imprimerie Hélio, en aveu de faillite depuis le début de l’année.


Cette fois, c’est définitif : l’imprimerie Hélio fermera bien ses portes. Sur le site clicpublic . be , on peut apercevoir ses presses de 4,32 m et de 2,45 m en vente, mais aussi la clim, le chauffage, le matériel informatique, des hectolitres de solvant, des bobines et machines en tous genres, le tout sous le label "vente de l’ensemble des équipements d’exploitation".

Si une bonne partie des 190 travailleurs a déjà pu retrouver un emploi, le dernier salaire des ouvriers n’a jamais été payé par l’entreprise. Les travailleurs ont bien été indemnisés par l’Onem et le Fonds de fermeture des entreprises (l’État, donc), tout l’argent engrangé par la vente des machines n’ira normalement qu’aux banques, pour rembourser les hypothèques. "Des travailleurs qui récupèrent une certaine somme s’est déjà vu, mais c’est rare", note Morc Moreau de la CSC.

La société mère , Circle Media Group, elle, n’a pas à se soucier de tout cela, puisque c’est sa filiale qui est en faillite. Ce qui fait bondir dans le rang des anciens travailleurs. "Ça ne nous rendra pas notre usine, mais en parler ouvrira peut-être les yeux de ceux qui se disent créateurs d’emplois… alors qu’il faudrait essayer de garder les emplois existants !", s’énerve Didier Lefebvre, qui travaillait chez Hélio à la fermeture. "Une entreprise bien belge, d’abord installée à Marcinelle pour les éditions Dupuis, puis vendue et revendue à des financiers, puis à des groupes… tout ça nous a mis bien bas. On a chaviré le 28 janvier, on va couler d’ici peu. Les plus jeunes ont pu retrouver un emploi, tant mieux, mais d’autres sont sur le carreau."

Aucun repreneur ne s’est manifesté auprès du curateur. Il y a eu quelques demandes d’informations, mais aucune marque d’intérêt. D’après la CSC, la Sogepa, le bras financier de la Région wallonne, a contacté près de 65 groupes, partout dans le monde, en vue d’une reprise, mais personne n’est intéressé par cette usine… pourtant moderne, rénovée encore récemment.