Pascale Mormont s'est lancée dans la "transition immobilière" en repensant les espaces à vendre.


Si certains profitent de la lumière estivale pour déménager et vendre un bien. Il est évident que ce qu’ils souhaitent c’est limiter les apports financiers et éviter un maximum les tracasseries.

Pour mener à bien ce type de projet, il est parfois nécessaire de faire appel à un home stager. Tout droit venu des pays anglo-saxons, la tâche d’un home stager est d’offrir aux visiteurs le meilleur potentiel d’un bien à vendre. Pascale Mormont réalise le home staging depuis plus d’un an après un premier parcours en décoration d’intérieur. Si sa tâche est d’optimiser un bien, elle a dû apprendre quelques règles qui, une fois énoncées, semblent parfois évidentes : “un potentiel acheteur doit se projeter dans la maison ou l’appartement. Pour ce faire, il est important de retirer tout ce qui peut détourner de l’objectif premier : vendre la maison. Les collectionneurs doivent ranger leur collection afin de ne pas focaliser l’attention d’un autre collectionneur ou de quelqu’un qui n’aime pas et qui, dès lors, passerait à côté de la visite.”

Ce nouveau métier semble promis à un bel avenir tant la mise en vente d’un bien peut être fastidieuse.

Choisir d’être conseillé constitue certes une dépense mais le plus souvent diminue le temps de vente d’une propriété. Pour apporter son regard extérieur, Pascale a développé ses compétences et organise des déménagements avec le souci majeur de limiter les déchets. “Je n’emploie pas de papier bulle pour emballer, je me sers de tout ce qui doit déménager. En premier lieu, je conseille et aide à faire le tri et propose des associations toute proche pouvant reprendre meubles et vêtements à se séparer. Pour protéger des verres je me sers de chaussettes par exemple.”

Par ces actions et son assistance, Pascale permet de faire le vide et d’arriver dans un nouvel espace de la manière la plus légère possible. Le home staging en Europe n’est pas pareil qu’aux États-Unis où de gros travaux peuvent parfois être envisagés. Chez nous, la manœuvre consiste à rendre l’espace le plus agréable en mettant en exergue les atouts architecturaux du bien.

Info: www.marki.be