Les mesures pour lutter contre la propagation de la Covid-19 continuent d'avoir un impact important sur de nombreux secteurs d'activités. "L’Horeca, les maraîchers et ambulants, la culture, le sport, les forains, les commerces de détail ou les services visés par ces restrictions souffrent de pertes financières considérables", note la Ville de Fleurus dans un communiqué. 

C'est la raison pour laquelle le conseil communal a décidé, pour 2021, de ne pas appliquer de redevance sur l'occupation du domaine public lors des marchés. La mesure avait déjà été prise courant 2020 pour soutenir les maraîchers. "Un geste modeste qui s’accompagnera prochainement de nouvelles mesures dans le cadre du Plan #Impulsion II et qui, dans un premier temps, permettra aux maraichers d’aborder cette nouvelle année de manière plus sereine", promet la Ville.