Charleroi

Le CPAS de Fontaine L’Évêque élabore un projet social : une épicerie solidaire.


 Il souhaite ouvrir un magasin pour les personnes en situation de précarité. Où ils pourront y trouver des produits alimentaires et des produits d’hygiène de qualité à un prix inférieur au prix du marché.

Les épiceries sociales connaissent de plus en plus de succès et cette réussite est due à l’augmentation des demandes d’aide alimentaire. Il en existe déjà une à Farciennes mais il n’y en a que très peu dans la région. "C’est un besoin rencontré par la population et c’est une volonté du CPAS d’offrir un service populaire", explique le CPAS.

Cette épicerie solidaire appelée "Le comptoir solidaire" sera mise à disposition de certains bénéficiaires du CPAS et peut-être d’autres personnes dans le besoin. Les conditions n’ont pas encore été définies exactement. L’idée est de fonctionner principalement par des dons alimentaires de citoyens ou de grandes surfaces. Certains produits seront achetés en grande quantité afin de permettre de le vendre à prix plus bas que sur le marché.

Il n’y aura pas qu’une épicerie. Un coin "pause-café" sera également installé afin de faciliter les échanges sociaux. "Il y aura une permanence du CPAS, le pause-café aura une fonction d’éducation, de rencontres pour que les gens viennent parler de leurs petits soucis." Si le comptoir solidaire sera géré par une personne du CPAS, il engagera également des personnes sous article 60.

Ce projet est un véritable plus pour l’entité. Il sera installé sur la place de l’Esplanade, au centre du village afin de permettre aux habitants de s’y rendre facilement. Ce vendredi 11 janvier, une inauguration aura lieu à 18 h. Le projet y sera expliqué pour une ouverture prochaine dans un ou deux mois. Il est proposé aux participants d’y apporter des dons sous forme de denrées non périssables. En échange, un photomaton sera présent. Un don, une photo.